lundi 21 mars 2011

mrcrdsgn | conférence de Gavillet & Rust, mercredi 23 mars 2011





mercredi 23 mars 2011, 18h30 à l’Université Paris 8
Entrée libre sous réserve de places disponibles

Typography In An Expended Field — intervention de Nicolas Eigenheer —
Le bureau Gavillet et Rust est à la fois un bureau de design et une fonderie. Cette particularité permet de disposer à la source d’outils typographiques, qui servent à la réalisation des projets, allant de la simple utilisation, à la « customisation », en passant par une nouvelle idée de caractère et parfois une nouvelle création.
Pour illustrer cela, Nicolas Eigenheer présentera l’identité visuelle du Frac Champagne-Ardenne, différents caractères qui ont été développé spécifiquement dans le cadre d’un projet (livre, identité) et la fonderie Optimo.

Gavillet & Rust
Gavillet & Rust est un studio de design graphique créé en 2001 par Gilles Gavillet et David Rust, et rejoint en 2006 par Nicolas Eigenheer. Ils travaillent pour des clients dans les domaines culturel et commercial avec un accent portés sur le design éditorial, les identités de marque et le développement de caractères typographiques grâce à leur fonderie de caractères numériques Optimo. Le studio est responsable de la direction artistique de l’éditeur JRP | Ringier depuis 2004. Leurs travaux récents incluent la conception éditoriale pour le Centre Pompidou à Paris, la direction artistique de Ikepod, la marque de montres du designer Marc Newson et l’identité de marque pour le label de Jay-Z, Roc Nation.

Nicolas Eigenheer
Nicolas Eigenheer vit et travaille en Suisse. Il est diplômé de l’écal (école cantonale d’art de Lausanne) où il a étudié en design graphique. Depuis 2006, il travaille avec le bureau Gavillet & Rust (www.gavillet-rust.com), avec qui il œuvre principalement au design de livres pour l’éditeur JRP-Ringier (www.jrp-ringier.com), mais aussi à la conception de divers imprimés pour des expositions ou pour des institutions, comme récemment le frac champagne-ardenne, dont le bureau a conçu l’identité visuelle. Dans le cadre de ces projets, il s’intéresse particulièrement à l’usage de la typographie et il développe parfois des caractères typographiques spécifiques, comme le caractère de titre Material (ww.optimo.ch), designé pour le livre Jim Shaw. Distorted Portraits & Faces ou le px-grotesk designé pour le livre Carsten Nicolai. Static Fades.

www.gavillet-rust.com
www.optimo.ch

samedi 12 mars 2011

Plexus Estienne | Carte Blanche à François Chay "Narration et nouveaux médias" : 14 mars à 18h

Mon imminent confrère François Chay assure dans le cadre des conférences plexus, une carte blanche sur le thème « de la narration et des nouveaux médias ».




Il a convié pour l'occasion: – Melina Zerbib Le champ de la lecture et de la navigation sur les sites d'information. Après un BTS en communication visuelle option multimédia, Melina Zerbib suit la formation du DSAA création typographique de l’école Estienne. Pour son diplôme, obtenu en 2009, elle se penche sur les modèles graphiques actuels de la presse en ligne pour imaginer de nouvelles formes possibles de consultation de l’actualité sur le Web. Cela lui permet de participer à l’écriture du livre « Lisibilité des sites web. Des choix typographiques au design d’information » puis de travailler en tant que graphiste pour lemonde.fr. – Erik Escoffier, Béatrice Lartigue, Pierre Thirion www.mu-project.com
Le rapport numérique-tangible, porter une histoire sur de nouveaux supports.

Durant la formation Concepteur Réalisateur Multimédia aux Gobelins, Erik + Béatrice + Pierre ont travaillé sur un projet d'équipe de 5 personnes : le projet mü.
Le projet — une table interactive destinée aux enfants à l'école maternelle — propose une approche concrète et ludique de l'apprentissage à travers le conte. En 2008, ils rejoignent le collectif multimedia Lab212 (composé de concepteurs, graphistes et développeurs) pour continuer à explorer de nouveaux territoires. Aujourd'hui, ils sont porteurs du projet mü au sein de Prolab, l'incubateur de projets de Gobelins.

– Upian - Alexandre Brachet
www.upian.com
Les web documentaires et la narration non-linéaire.

En 1998, il fonde son studio de création : Upian. 12 ans plus tard, sa société s’est forgée une solide réputation internationale grâce à son travail, notamment sur les web-documentaires, et à son activisme. Alexandre Brachet a pris des risques très tôt pour défricher les nouvelles possibilités narratives et montrer que le web pouvait offrir des contenus de qualité. Thanatorama, Gaza Sderot ou Prison Valley sont des programmes qui ont tous rencontré un succès d'audience important en France et dans le monde.

facebook event:

http://www.facebook.com/event.php?eid=144742492255987