mercredi 8 avril 2009

Tartuffe | Laboratoires d'Aubervilliers

En mars, nous sommes aller découvrir les Laboratoires d'Aubervilliers ou plus exactement leur Théâtre permanent, investi cette année par Gwenaël Morin et son équipe d'acteurs.

Implanté au cœur d'Aubervilliers, le Théâtre permanent a l'audace de proposer des spectacles de qualité et gratuits. Tous les deux mois, une nouvelle pièce est proposée. Les 24 premiers soirs de chaque mois ont lieu les représentations (sauf dimanche et lundi). Mais ce n'est pas qu'un lieu de diffusion. A la fin de chaque spectacle, on propose aux spectateurs de s'inscrire à l'atelier de théâtre, assuré tous les matins par un des acteurs qui transmet individuellement le rôle qu'il assume chaque soir de représentation. Ainsi, le Théâtre permanent cherche à établir de nouvelles relations avec le public afin qu'il ne reste pas passif.

Nous avons été voir Tartuffe d'après Tartuffe de Molière. Ce soir-là, on nous annonce que la pièce n'est pas terminée et qu'elle ne sera pas jouée, mais qu'une lecture de l'œuvre a lieu pour la remplacer. Un peu déçus mais surtout curieux, nous décidons d'assister à la lecture de Guillaume Bailliart. Il est assis à une table sur laquelle sont posées des feuilles blanches marquées du nom de chaque personnage de la pièce de Molière. Pendant sa lecture, il pointe du doigt le nom du personnage qu'il incarne. Il nous a prouvé qu'on avait besoin de peu de choses pour faire vivre une pièce. Ce fût un bel exemple de «théâtre minimal»!




photographies : Floue


3 comments:

les laboratoires a dit…

Bonjour,

Je travaille aux Laboratoires d'Aubervilliers et j'aime beaucoup vos photos de la lecture de Tartuffe d'après Tartuffe de Molière faite par Guillaume Bailliart au mois de mai. Seriez-vous d'accord pour que nous les utilisions dans la cadre de la diffusion de l'information sur le Théâtre Permanent ? (peut-être pour le site des Labos et pour des dossiers internes)
Si oui, que doit doit mentionner comme crédit photo ?

en vous remerciant,

isabelle fabre (ifabre@leslaboratoires.org)

plbc a dit…

Rencontre avec Gwénaël Morin et l'équipe du Théâtre Permanent à la Sorbonne le 27/11 à 19h. Entrée libre, ouvert à tous.

Depuis le 1er janvier et jusqu'au 31 décembre 2009, Gwénaël Morin, metteur en scène, investit les Laboratoires d'Aubervilliers, pour mettre en œuvre le Théâtre Permanent, avec Julian Eggerickx, Barbara Jung et Grégoire Monsaingeon. "Il s'agit de développer un outil artistique d'affirmation et d'intensification du théâtre : une proposition fondée sur une urgence et une énergie qui en font une expérience politique aussi bien du point de vue de la création et du collectif que de la volonté d'expérimenter et d'inventer des rapports nouveaux à un lieu, un environnement et un public. Le projet du Théâtre Permanent s'articule autour de 3 lignes de travail : jouer tous les soirs, répéter tous les jours, transmettre en continu." A l'heure où l'idée de théâtre public semble fragilisée, ce projet fou devenu utopie concrète nous permettra, en étudiant la manière dont se fabrique le "Théâtre Permanent", de poser cette question fondamentale : comment créer de l'espace et du temps publics ?

VENDREDI 27 NOVEMBRE 2009, entre 19h01 et 21h01 à LA SORBONNE (17 rue de la Sorbonne, amphi Richelieu, Métro Saint-Michel ou Cluny-La Sorbonne ou RER Luxembourg).
Entrée libre après inscription : http://art-espace-public.c.la

Rencontre-débat proposée par le Master Projets Culturels dans l'Espace Public (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), animée par les étudiants, sous la houlette de Pascal Le Brun-Cordier, directeur du Master, professeur associé. Le Master organise tout au long de l'année des rencontres avec des artistes œuvrant dans/avec l'espace public, notamment le cycle art [espace] public (janvier-février-mars 2010), en partenariat avec Stradda, le magazine de la création hors les murs. Pour être informé, inscrivez-vous à la Newsletter du Master : http://art-espace-public.c.la


EN FAISANT DU THEATRE TOUS LES JOURS, PENDANT UN AN, AVEC UNE MEME EQUIPE, AU MEME ENDROIT ET UTILISANT LES TEXTES DE THEATRE PARMIS LES CHEFS D’ŒUVRES LES PLUS CONNUS DU DOMAINE PUBLIC, (LORENZACCIO, TARTUFFE, HAMLET, BERENICE, ANTIGONE, WOYZECK)
JE VEUX FAIRE L’EXPERIENCE DE CE QUE LE THEATRE PEUT TRANSFORMER DANS LA VIE QUOTIDIENNE D’UN QUARTIER.
JE VEUX LE FAIRE A PARTIR D’UN POINT.
JE VEUX CREER UN POINT.
JE VEUX AFFIRMER DANS LA VILLE UN POINT D’ENGAGEMENT, UN POINT D’ENERGIE ET UN POINT DE SENS.
JE VEUX AUSSI FAIRE OEUVRE DE COURAGE ET, AVEC LE TEMPS, PAR TENACITE, INSISTANCE, RESISTANCE, CREER DE L’ESPACE ET DU TEMPS PUBLIC.
Gwénaël Morin, Note d'intention du Théâtre Permanent

LE THEATRE EST VIVANT
LE THEATRE DOIT ETRE FAIT
LE THEATRE N’EST PAS UN HERITAGE DU PASSE
LE THEATRE N’EST PAS UNE FLAMME VACILLANTE QUE NOUS DEVONS PRESERVER
LE THEATRE N’EST PAS MORT
LE THEATRE DOIT SE PRODUIRE
LE THEATRE DOIT ETRE REALISE
LE THEATRE EST UNE UTOPIE QUE L’ON PEUT ATTEINDRE
J’AIME LE THEATRE
Gwénaël Morin, extrait du Discours de Turin

Pour en savoir plus : http://www.leslaboratoires.org/content/view/359/lang,fr

Julie a dit…

Bonjour,
Nous voudrions éventuellement publier les images de lecture dans un livre consacré au Théâtre Permanent que nous sommes en train d'élaborer. Seriez-vous dans ce cas à nouveau d'accord pour que nous utilisions ces images ? et pourriez-vous m'envoyer une version haute définition de celles-ci ?
Par avance merci pour votre réponse et collaboration.
Julie Pagnier
(juliepagnier@hotmail.com)